Créer de l’unique en recyclant ses meubles

Suite à notre joyeuse aventure de restauration de meuble vintage, geekdoudou et moi même avons décidé de récidiver. Créer du nouveau avec de l’ancien, recycler du désuet en utilitaire (upcycling), réfléchir aussi sur nos surconsommations quotidiennes, donner une seconde chance à un meuble en piteux état soit, mais qui ne demande qu’à être restauré et remis au goût du jour, c’est devenu notre nouveau passe temps de couple.

Notre belle aventure a commencé par des heures (des jours) de recherche sur plusieurs sites de vente de meubles de seconde main de toutes sortes (kijiji, lespacs et craigslist pour ne pas les nommer) à prix dérisoires. Nous cherchions un très vieux canapé, sofa, ou love seat de forme épurée, jusque avoir un coup de cœur pour celui ci :

J’entends des beurk! Et, il y avait de quoi dire beurk : le tissus était usé jusque la trame, il sentait le très ancien (remarquez combien je suis politiquement correcte), les pieds partaient dans tous les sens, et il craquait de partout (qu’on s’assoit dessus ou non). Bref, un canapé des années 30 avec du vécu, un meuble avec une âme, et des courbes dans le style que nous souhaitions : un vrai coup de cœur !

Une semaine de travail a passé : le rembourrage (traditionnel en laine et crin de cheval) a été assaini, avec la magie de notre visseuse le canapé ne craquera plus, les pieds ont subi une cure de rajeunissement, le tissus a été entièrement enlevé (arraché et brûlé dans le feu !), un nouveau tissu a été acheté (chez Fabricville) et installé (finitions à la main s’il vous plaît !),…

Nous sommes extrêmement fiers du résultat, il ne manque plus que quelques coussins moelleux à poils pour que ça soit parfait ! Nous avons déjà le goût de nous lancer dans la récupération d’autres petits meubles pour finir d’aménager notre mezzanine !

Avant de faire du upcycling ou de se lancer dans de la restauration de meubles, voici mes trucs :

  • N’acheter qu’un coup de cœur, sans quoi vous ne terminerez pas votre projet,
  • Vérifier l’absence des punaises de lit : ce n’est pas parce qu’on achète un meuble aux puces qu’on souhaite avoir des nouveaux pensionnaires dans son logis,
  • Se documenter, s’informer sur comment restaurer un meuble (je vous proposerai un tuto bientôt),
  • Se lancer dans un projet dans vos cordes : si vous ne bricolez pas souvent faire un sofa, n’est peut être pas la meilleure des idées, pourquoi ne pas commencer par une chaise, ou une table ?
  • Chercher la perle rare pour créer de l’unique (nous avons passé une grosse matinée à magasiner notre tissu, jusqu’au coup de cœur, au magasin de tissus au bout de notre « rue » Fabricville),
  • Faire confiance à son instinct et ses capacités (j’ai vu le moment ou nous allions laisser tomber devant la difficulté puis j’ai pris une grande inspiration et avec geekdoudou peu de choses ensemble nous résiste),
  • Demandez de l’aide pour calculer votre tissus (j’ai mis 1 heure à calculer mon métrage et j’ai des bonnes connaissances en patronage).

Alors, tenterez une petite transformation, restauration prochainement ?


Tu as aimé cet article ? Abonne-toi pour recevoir gratuitement les patrons, tutos, DIY, concours, et nouveautés de la communauté :


Pin It

Sophie

http://www.leffetcrea.com

Autodidacte, passionnée de la créativité sous toutes ses formes, L'effet Créa est né de ses addictions de bricoleuse touche à tout et de son gout pour la communication. Elle partage avec vous ses aventures et ses découvertes créatives avec les tutoriaux qui ont fait le succès du site. Ecriture, photo, vidéo, le format est toujours choisi attentivement pour une meilleure compréhension des techniques partagées.


Les tags

Un commentaire ? Voir les 23 autres »

Notifiez-moi des réponses à venir via email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter